85 Questions traitées >
Question QCM W9B
Au décollage, avec 20 km/h de face, vous pouvez gonfler votre voile :
  1. face à l'aile en vous attendant à devoir résister en avançant pour contrôler la vitesse d'ascension du profil (3)
  2. dos à l'aile en vous attendant à devoir résister en reculant pour contrôler la vitesse d'ascension du profil (3)
  3. dos à l'aile en vous préparant à mettre beaucoup d'énergie pour contrecarrer la force du vent (-6)
  4. face à l'aile en ordonnant à une aide extérieure de résister avec vous à la traction de votre voile (-6)
Question du candidat

Sur cette question, la réponse 2 et le corolaire de la réponse 3 (dos à l’aile) entre « devoir résister » et « mettre de l’énergie » , je ne vois pas beaucoup de différence. J’ai pris moins -6 en cochant la 3ème proposition

La réponse de Gilles Silberzahn, Prévol à Saint Hilaire

La subtilité est dans les mots que tu n’as pas recopiés dans ton explication :

- devoir résister en reculant pour contrôler la vitesse d’ascension

- mettre beaucoup d’énergie

Résister en reculant, c’est se préparer à dissiper l’énergie de ta voile engendrée par sa vitesse de montée, tout en ne se laissant pas embarquer par le vent.

Mettre beaucoup d’énergie, c’est adopter une attitude résolument vers l’avant, avec une voile qui monte très vite, donc qui emmagasine beaucoup d’énergie, et qui sera très difficile de temporiser. Dans le pire des cas, cette grosse tempo provoquant un accroissement de la portance, tu te fais arracher, mais la voile continue sa progression, abat et ferme, et là, le retour au sol peut être très brutal.

Une petite astuce que j’aime bien : plus le vent est fort, plus je veux que ma voile monte lentement.

—— • ——