85 Questions traitées >
Question QCM E61B
La finesse-air maximale est :
  1. obtenue à une vitesse supérieure à celle du taux de chute mini (6)
  2. une valeur qui dépend de la charge alaire (-6)
  3. obtenue à une incidence dépendant du vent météo (-6)
Question du candidat

Bonjour, après moult QCM, j'ai fini à 97% mais je n'ai pas compris pourquoi la charge alaire ne modifiait pas la vitesse air...

La réponse de Gilles Silberzahn, Prévol à Saint Hilaire

Peut-être que tu n’as pas bien lu la question. En effet, on te parle de finesse/air et pas de vitesse/air. La vitesse/air augmente effectivement en fonction de la charge alaire, mais la vitesse horizontale augmente dans la même proportion que la vitesse verticale, ce qui te donne une finesse qui elle, ne change pas quelle que soit ta charge alaire.

Bravo pour les 97%, on n’en rencontre pas beaucoup !

Question du candidat

J'ai du mal à comprendre si cette question parle de la finesse air maximale théorique d'une aile, ou si ça parle de la finesse maximale dans la pratique, suivant les conditions. Dans ce deuxième cas qui me paraissait plus logique, augmenter la charge alaire diminue bien la finesse-air, de même l'incidence change en fonction des conditions. C'est peut-être ma définition de "finesse-air max" qui est fausse.

La réponse de Laurent Van Hille, parapente360.com

Quand on parle de finesse, c'est soit sans vent, soit par rapport à un repère "air" et pas "sol". Donc la finesse max est toujours à une vitesse supérieure au taux de chute mini.

Quoiqu'il en soit, augmenter la charge alaire ne change pas la finesse. La polaire des vitesses est au programme du brevet initial. Vous pouvez trouver les infos ici : Page 46 et 89

—— • ——