85 Questions traitées >
Question QCM E85M
On appelle décrochage dynamique, un décrochage :
  1. à vitesse plus élevée que celle du décrochage standard (3)
  2. provoqué par une brusque diminution d'incidence (-6)
  3. suivi d'une ressource (-6)
  4. provoqué par une brusque augmentation d'incidence (3)
Question du candidat

Concernant cette question, il est dit que le décrochage dynamique se fait à vitesse plus élevée, mais en SIV lorsqu'on effectue un décrochage dynamique par exemple en haut de la ressource après une sortie chandelle de 360, on est quasiment à l'arrêt lors du décrochage non?

La réponse de Gilles Silberzahn, Prévol à Saint Hilaire

Alors d’abord, il faut savoir que la vitesse de décrochage augmente en fonction (de la racine carrée) du facteur de charge.

Le décrochage dynamique survient lors d'une augmentation du facteur de charge ; et donc à une vitesse de l’aéronef (et non du pilote) plus élevée que lorsque le facteur de charge est égal à 1 (vol droit stabilisé). À 2G, pour une voile qui décrocherait classiquement à 23 km/h, la vitesse de décrochage sera de 23xsqr(2)=32km/h ! Ainsi, lors d'un virage, avec l'augmentation du facteur de charge, il faudra beaucoup moins d'amplitude de commande pour décrocher ta demi-aile intérieure que si tu le faisais en vol droit stabilisé, pour une manœuvre d'évitement par exemple.

« Lors d’un bon décrochage dynamique, le décrochage est obtenu en milieu de ressource » David Eyraud, pilotage-parapente.com. Au milieu de la ressource, tu te sens écrasé dans ta sellette, ton facteur de charge est supérieur à 1, la vitesse de l'aéronef à laquelle tu obtiens ce décrochage est donc plus élevée qu’un décrochage obtenu en vol droit stabilisé.

—— • ——